Un pas supplémentaire franchis vers la création de l’IPBES !

Abonnement aux infos du site


Recevez gratuitement nos dernières
actualités par email.

Brève rédigée à partir de celle publiée par la FRB, la Fondation pour la recherche sur la biodiversité : http://www.fondationbiodiversite.fr/infos-news/ipbes-3

La troisième réunion intergouvernementale sur la plateforme  science-politique sur la biodiversité et les services écosystémiques vient de se tenir en Corée du sud. Les  conclusions ont été rendues publiques le vendredi 11 juin, après 5 jours d’intenses négociations : elle s’est prononcée en faveur de la nécessité de créer l’IPBES (Plate-forme intergouvernementale science-politique sur la biodiversité et les services écosystémiques), qui sera une organisation intergouvernementale gérée par une ou plusieurs organisations des Nations Unies.

L’IPBES répondra aux questions posées par les gouvernements, et les accords multilatéraux concernés par la biodiversité. Il prendra en compte les demandes des organes des Nations Unies, des organisations scientifiques, des ONG et du secteur privé.

L’IPBES permettra de soutenir le renforcement des capacités scientifiques dans les pays en développement. Son objectif sera de catalyser des fonds pour aider les scientifiques de pays en développement et pour la réalisation d’évaluations  des connaissances sur la biodiversité, via par exemple des agences des Nations Unies, des fondations et d’autres sources.

Enfin, la conférence recommande que la 65e session de l’Assemblée Générale de l’ONU (AGNU – 20 au 30 septembre 2010) soit invitée à examiner les conclusions de la réunion et à prendre les mesures appropriées pour la mise en place de l’IPBES. Elle recommande que le conseil d’administration du PNUE, en coopération avec l’UNESCO, la FAO et le PNUD, continue à faciliter le processus de l’IPBES jusqu’à ce que le secrétariat soit établi. Les conclusions de l’AGNU seront décisives pour la mise en place de l’IPBES.

La France a constamment œuvré pour faciliter l’émergence de l’IPBES, depuis la Conférence internationale « Biodiversité : science et gouvernance » en 2005, où le lancement d’un tel mécanisme a été proposé, au processus de consultation international IMoSEB piloté par l’Institut Français Biodiversité (ex-FRB) avec l’appui de DIVERSITAS, jusqu’au lancement, en 2008, du processus au niveau international grâce au soutien du PNUE.

Espérons que ce mécanisme voit prochainement le jour et qu’il soit suffisamment ouvert et financé afin de répondre :

- aux attentes des collectivités territoriales ;

- aux enjeux des écosystèmes urbains, notamment caractérisés par des interactions étroites entre territoires dépassant les frontières étatiques.

Pour plus d’informations :

Un commentaire
Laisser un commentaire »

  1. L’assmeblée générale de l’ONU aurait enfin validé officiellement la création de l’IPBES.

    Sources:
    http://www.bbc.co.uk/news/science-environment-12053414

    http://unep.org/Documents.Multilingual/Default.asp?DocumentID=653&ArticleID=6872&l=en

    http://ipbes.net/

Laisser un commentaire