Publication des rapports du PNUE et de WWF sur l’investissement responsable.

Abonnement aux infos du site


Recevez gratuitement nos dernières
actualités par email.

UNEP and WWF Release Reports on How to Invest Sustainably
By Tyler Collins

Cet article est une traduction de l’article de Tyler Collins, “UNEP and WWF Release Reports on How to Invest Sustainably” publié le 23 octobre 2012 sur le blog blog.firstaffirmative.com.

D’après deux récents rapports de Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE) et du World Wildlife Fund (WWF), l’investissement socialement responsable fait partie des éléments fondamentaux pour conduire au changement et à la promotion du développement durable.

Le rapport du PNUE de 2011, Investing in a Climate for Change, illustre l’idée qu’en investissant annuellement 1,3 milliards de dollars américains (2% du PIB global), sur 10 secteurs d’activités stratégiques, il serait possible de générer, à long terme, une stabilité au sein de l’économie globale. Ce rapport souligne que l’investissement dans l’agriculture, la construction, l’énergie, la sylviculture, l’industrie, le tourisme, les transports, les déchets et l’eau, pourrait réduire l’empreinte écologique globale de près de moitié sur les 40 prochaines années.

Le PNUE soutient qu’atteindre une économie à faible niveau de carbone et avec un usage efficient des ressources, nécessitera une augmentation de l’investissement privé dans le secteur des technologies propres au niveau mondial. “Les gouvernements ont un rôle central dans le changement des lois et des politiques, ainsi que dans l’investissement de l’argent public dans la santé publique, afin d’accompagner la transition. En agissant ainsi, les gouvernements peuvent débloquer les billions de dollars de capitaux privés, en faveur de l’économie verte” illustre Pavan Sukhdev, responsable de la Green Economy Initiative (PNUE)

Comme le rapport du PNUE, le guide de WWF sur l’investissement responsable intitulé The 2050 Criteria, concerne 10 secteurs d’activités majeurs, mais ce dernier est traité d’une manière plus intégrée par l’ONG. Dénommés “marchandises douces”, les biens et les ressources issus de l’exploitation des forêts, l’agriculture et la pêche sont des bases fondamentales de l’économie. Ces marchandises ont directement été impactées par la volatilité des marchés et les phénomènes de pénurie, ce qui accentue la pression sur la durabilité du système.

Le guide du WWF associe les recherches scientifiques, indutrielles et financières, avec comme objectif de simplifier l’évaluation de l’investissement durable et responsable.

 “Les contraintes actuelles sur les terres, l’énergie, l’eau et les conditions météoroligiques engendrent une pression sans précédent sur la capacité de l’Homme à se fournir en biens de consommations primaires” indique le WWF. “Pourtant, l’humanité doit produire plus de nourriture dans les 4 décennies à venir, que ce que nous avons produit lors des 8 000 années d’activité agricole qui nous précédent. Il n’y a pas d’autres solutions, que de raisonner de manière durable

Les deux guides du PNUE et de WWF ont pour ambition de sensibiliser les investisseurs aux investissements durables et de fournir des outils d’aide à la décision favorisant les principes de la conservation de notre environnement.

Lire le rapport complet

Lire le rapport complet du PNUE (en anglais) report.

Lire le rapport complet du WWF (en anglais) report.

***

En 2012, Newsweek Green Ranking a réalisé, pour la 4ème année, une évaluation de la performance environnementale des 500 entreprises les plus importantes aux USA et dans le monde. Un classement qui permet de faire un état des lieux des actions menées ou non, par ces acteurs économiques.

Laisser un commentaire