Performance Environnementale, Sociale et de Gouvernance (ESG) des fonds ISR

Abonnement aux infos du site


Recevez gratuitement nos dernières
actualités par email.

Les investissements responsables prennent de l’ampleur depuis plusieurs années en Europe. « Les investisseurs institutionnels et les sociétés de gestion dotés de politiques d’investissement responsable communiquent progressivement sur leurs pratiques et leurs résultats, via des reportings ou des rapports dédiés. » (1)

Or, la nécessité d’indicateurs simples se fait ressentir de la part des acteurs concernés par les investissements responsables, notamment dans l’objectif de :

  • comparer la performance des portefeuilles d’investissements entre eux
  • valider les démarches d’investissement responsable auprès des conseils d’administrations et des parties prenantes

C’est dans ce cadre que Novethic a réalisée l’étude « Quels indicateurs pour mesurer la performance ESG des investissements ?« , parue en janvier 2013. « Novethic définit les indicateurs ESG comme une mesure des impacts réels des entreprises détenues en portefeuille sur leur environnement et leurs parties prenantes, à hauteur de l’investissement réalisé. Il s’agit d’une mesure quantitative, dans une unité concrète (tonnes de GES, nombre d’emplois, etc.), réalisée ex-post à partir de données publiées par les entreprises ou estimées lorsqu’elles sont indisponibles. » (1)

Cette première étude sur la mesure de performance extra-financière des fonds aborde plusieurs pistes de réflexion sur la mesure de la plus-value de l’investissement responsable via des indicateurs concrets et parlants. Elle répond aux questions suivantes :

  • Quelle est la définition d’un indicateur de performance ESG ?
  • Quels sont réellement les impacts ESG induits par un investissement responsable ?
  • Comment obtenir des données ESG fiables et homogènes ?
  • Peut-on comparer la performance ESG affichée par différents fonds ISR ?
  • Les indicateurs de performance ESG des fonds influencent-ils l’allocation sectorielle des portefeuilles et permettent-ils de répondre aux grands enjeux de développement durable comme la transition écologique ?

Cette étude paraît au moment ou Oxfam publie un rapport intitulé « La face cachée des marques » qui établit un classement des politiques agricoles, des engagements publics et de la supervision des chaînes d’approvisionnement des dix géants de l’agroalimentaire. Ce classement met en exergue de nombreux écarts entre volontés annoncées et mise en oeuvre de politiques concrètes en termes de performance sociale et environnementale.

Ainsi on remarque une actualité croissante sur les sujets liés à la performance extra-financière des entreprises. Fin 2012, Vigéo, en partenariat avec Orée et Humanité et Biodiversité, avait publié un rapport d’analyse comparative des stratégies de protection de la biodiversité de 127 entreprises européennes côtées.

De son côté, Synergiz poursuit ses travaux d’analyse comparative des données environnementales communiquées par les entreprises du CAC40. Cette analyse donnera lieu prochainement à une publication.

Sources : Novethic

 

(1) extrait de l’étude Novethic « Quels indicateurs pour mesurer la performance ESG des investissements ? », Janvier 2013.

Laisser un commentaire