Mettre en œuvre le Protocole de Nagoya au Maroc – quels enjeux et perspectives pour l’accès et le partage des avantages liés aux ressources génétiques ?

Abonnement aux infos du site


Recevez gratuitement nos dernières
actualités par email.

Dans le cadre de la mise en œuvre du programme de coopération maroco-allemande, « Adaptation au Changement Climatique et Valorisation de la biodiversité – Protocole de Nagoya », le Ministère Délégué Chargé de l’Environnement a initié le projet « mise en œuvre du Protocole de Nagoya relatif à l’Accès et le Partage des Avantages (APA) découlant de la Biodiversité».

Dans ce contexte, Joël Houdet, Responsable Editorial et Scientifique de Synergiz, a été invité au premier atelier sur la Recherche et Développement relatif au ressources génétiques marocaines qui s’est tenu au Centre National de la Recherche Technique et Scientifique (CNRST) du 11 au 12 Novembre à Rabat. Les débats au sein de l’atelier ont porté notamment sur :

  • L’élaboration de la loi nationale sur l’APA.
  • La mise en place d’une autorité compétence nationale APA.
  • L’élaboration d’éléments d’une stratégie nationale sur la Recherche et le Développement en matière de Ressources Génétiques.
  • L’élaboration d’une stratégie de communication sur les ressources génétiques et l’APA.
  • La mise en place de conventions pilotes entre fournisseurs et utilisateurs de ressources génétiques selon le processus APA.

Pour le compte de GOPA (projet ACCN – GiZ), Joël Houdet contribuera en particulier à la rédaction de deux rapports :

  • Entreprises et ressources génétiques au Maroc : vers des filières soutenables.
  • Impacts du changement climatique sur les services écosystémiques et les ressources génétiques au Maroc : implications en matière de gouvernance et de gestion.

Pour plus d’information : jhoudet @ synergiz.fr

Laisser un commentaire