Le secrétariat de l’IPBES siège désormais à Bonn

Abonnement aux infos du site


Recevez gratuitement nos dernières
actualités par email.

Après plusieurs année de négociation, c’est finalement la ville de Bonn, en Allemagne, qui a été sélectionnée pour héberger le secrétariat de la plateforme IPBES (Plateforme scientifique et politique intergouvernementale sur la biodiversité et les services de l’écosystème). L’élection s’est déroulée lors de la dernière session plénière qui s’est tenue à Panama City le 21 avril 2012.

Calquée sur le modèle du GIEC (IPCC) l’IPBES avait été créée en décembre 2010 suite à l’approbation des Nations Unies. Elle se donne pour mission d’être l’interface entre la communauté scientifique et les décideurs politiques et vise à renforcer les capacités et l’utilisation de la science dans l’élaboration des politiques notamment liées à la biodiversité et aux services écosystémiques.

Le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE) a été sollicité pour continuer à soutenir la plateforme sur une base intérimaire, en collaboration avec l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), l’Organisation des Nations Unies pour l’agriculture et l’alimentation (FAO) et Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD). Un ou plusieurs de ces organes de l’ONU administrerons le Secrétariat de l’IPBES, une fois qu’il sera définitivement établi.

Achim Steiner, Sous-Secrétaire général et Directeur exécutif du PNUE, a déclaré: « Des années de débats souvent complexes et les négociations politiques ont aujourd’hui atteint une conclusion positive et un jalon en termes de réponse à venir de l’humanité pour inverser la perte de biodiversité et la dégradation des écosystèmes allant des forêts eaux eaux douces. »

Source : IPBES

 

Laisser un commentaire