Label BiodiverCity et objectif 500.000 logements, directive sur le reporting extra-financier en voie d’adoption

Abonnement aux infos du site


Recevez gratuitement nos dernières
actualités par email.

Dans l’actualité:

1- Un compromis final « très flexible » et « non contraignant » devrait être adopté formellement en Conseil et en plénière au Parlement européen, mi-avril, afin d’améliorer la transparence de quelques 6.000 entreprises en Europe en matière d’environnement et de droits humains. Quelle bonne nouvelle pour la qualité de cette transparence !?! Voir l’article.

2- A l’occasion de la 7ème édition du salon PRODURABLE, le salon des professionnels du développement durable et de la RSE, une conférence se tiendra le 1 avril pour présenter le contenu du nouveau label BiodiverCity. Porté par le Conseil International Biodiversité et Immobilier (CIBI), l’objectif de ce label lancé en décembre 2013 est « d’évaluer et de promouvoir les opérations immobilières qui prennent en compte et valorisent la biodiversité dans les îlots bâtis, pour le bien-être des citadins ». Du greenwashing ? Quid d’une zéro-perte-nette de biodiversité et de services écologiques pour les impacts résiduels directs sur la biodiversité des bâtiments ? Sans parler des impacts liés aux filières des matières premières… Une comptabilité précise des pertes – gains écologiques s’avèrerait nécessaire !

3- Dans le même esprit, et dans le cadre  de « l’Objectif 500.000 logements » porté par la Ministre du Logement Cécile Duflot, un nouveau label « environnemental » sera créé en 2015 afin d’engager davantage le secteur du bâtiment dans la transition écologique. L’objectif affiché de ce label serait « d’encourager une plus grande performance environnementale des bâtiments, au-delà des aspects de performance énergétique d’ores et déjà concernés par les labels HPE et THPE. La particularité de ce nouvel outil est donc d’intégrer d’autres facettes environnementales : l’usage du bâtiment comme lors de sa construction, la consommation d’eau, de déchets, les émissions de CO2, de polluants, et notamment la préservation de biodiversité ».  Affaire à suivre !

Laisser un commentaire