Impact environnemental des transports urbains en Europe – rapport de l’AAE

Abonnement aux infos du site


Recevez gratuitement nos dernières
actualités par email.

Le Rapport « Climate for Transport Change » présenté récemment à Bruxelles par l’Agence Européenne pour l’Environnement fait état de la nécessité de se pencher sur les problématiques d’occupation des sols et la planification des transports urbains au sein des villes de l’Union Européenne. Celles-ci (notamment celles de l’Europe des 15) sont responsables d’environ 80 % des coûts résultant des embouteillages. Il est rapporté que les accidents de la route en ville sont à l’origine de 20,000 décès chaque année, plus de 100,000 décès prématurés sont dus aux polluants émis par le trafic urbain qui, à son tour, correspond également à 40% des émissions de CO2 dans le secteur des transports.

Autant dire que les zones urbaines européennes sont des points qui subissent une pression grandissante en termes de dégradation de la santé des populations et de la biodiversité. On remarque, par ailleurs que la relation entre les transports et leurs impacts négatifs sur la biodiversité n’est traitée, de manière très brève, qu’au chapitre concernant les biocarburants.

Le rapport préconise alors une plus grande collaboration au niveau national entre le ministère des transports et ceux qui influencent ce secteur, notamment, les ministères des finances, de l’environnement et de l’industrie. De même, la coordination aux niveaux régional et local est nécessaire pour une meilleure intégration entre les transports et les choix d’occupation des sols.

De nombreuses pistes pour repenser les politiques d’aménagement sont proposées dans le rapport:

  • « Augmenter la densité pour augmenter la viabilité des services locaux, qui sont accessibles à pieds ou en vélo, tout en augmentant la viabilité des transports publics.
  • Concentrer un développement dense le long des axes de transports.
  • Limiter l’usage du parking pour le stationnement de fin de déplacement. C’est-à-dire pas de stationnements courts à répétition au cours d’un même déplacement au sein de la ville.
  • Adopter des mesures telles que la planification de transport afin de réduire l’utilisation de la voiture.
  • Focaliser le développement près des zones accessibles aux transports publics. »
  • Etc.

De nombreux problèmes d’aménagement urbains sont soulevés dans le document. Il est toutefois intéressant de noter les bonnes pratiques, notamment celles du Danemark où 53% des villes ont mis en place des restrictions sur les horaires de livraisons de fret en ville. 43% d’entre elles ont des restrictions de véhicules, et 59% ont mis en place des accès restreints. Cela a notamment donné lieu à l’émergence de « villages de fret », et des mesures de sensibilisation au e-commerce associé à la livraison à domicile. Paris, quand à elle, est citée pour son plan, étalé sur dix ans, d’installation d’infrastructures ferroviaires destinées au transport de fret.

Outre l’occupation des sols, le rapport fait également le point sur l’ensemble des problématiques liées à la fois aux différents modes de transports de passagers et de marchandises, et aux biocarburants. Il met notamment l’accent sur le fait que les récentes avancées technologiques permettant de réduire les émissions de gaz à effet de serre sont annulées par une augmentation importante du trafic (aérien et routier principalement).

En conclusion, le rapport insiste sur l’importance de s’accorder sur et de respecter des objectifs ambitieux. Notamment, il est rappellé que, pour répondre à la feuille de route élaborée à la conférence de Bali (Bali Roadmap), la croissance du volume de transport européen doit stagner entre -2% et 4% sur la période 2010-2020. Les scénarios actuels estimant cette croissance à 15%, on ne peut surestimer les difficultés et les challenges à venir.

Le rapport est téléchargeable, en anglais, sur le site de l’AEE : http://reports.eea.europa.eu/eea_report_2008_1/en.


Sources :
Actu-environnement :
• http://www.actu-environnement.com/ae/news/emission_transport_aee__4638.php4
Agence Européenne de l’Environnement :
• http://www.eea.europa.eu/
• http://reports.eea.europa.eu/eea_report_2008_1/en.

Laisser un commentaire