Etude : Les emplois favorables à la biodiversité en Ile-de-France

Abonnement aux infos du site


Recevez gratuitement nos dernières
actualités par email.

Natureparif, agence régionale pour la nature et la biodiversité en Ile-de-France, a commandé auprès du Centre d’Etudes de l’Emploi une étude approfondie sur les emplois impactant positivement la biodiversité.

« Jusqu’ici, les études sur la croissance verte se sont généralement penchées sur l’impact qu’auraient les politiques environnementales sur le marché de l’emploi. Naturparif, l’agence régionale pour la nature et la biodiversité en Ile-de-France, entend innover en présentant un rapport sur les emplois liés, plus précisément, à la protection de la biodiversité. L’objectif : recenser et inventorier ces emplois pour, à terme, constituer une filière professionnelle de la biodiversité à part entière. » (Actu-environnement.com)

Le calcul des emplois associés à la biodiversité au sein de l’étude est basé sur un « bio-coefficient » qui permet d’évaluer la part de temps consacrée à la protection de la biodiversité dans le temps de travail total.

Ainsi, les emplois présentés dans l’études sont catégorisés en termes de :

  • bio-emplois : « emplois dont « l’activité ou une part de l’activité contribue à la connaissance, la gestion, la protection, la valorisation et la restauration de la biodiversité de façon intentionnelle ou non, ou contribue à la prise en compte des enjeux de biodiversité dans les autres activités économiques. »
  • bio-emplois induits : « part de bio-emplois (par application du biocoefficient) dans l’ensemble des emplois induits »

Les résultats de l’étude affichent 5090 bio-emplois en Ile-de-France, et 7450 bio-emplois si l’on considère les emplois induits.

Synergiz salue cette étude qui offre une vision claire de la filière biodiversité en Ile-de-France. De plus, nous estimons qu’il serait utile, dans une prochaine étude, d’évaluer également la part des emplois impactant directement la biodiversité ainsi que ceux dépendant directement de services écosystémiques clefs, comme une eau de qualité ou des sols fonctionnels.

L’étude « Les emplois favorables à la biodiversité en Ile-de-France » (PDF 614ko) est téléchargeable, avec l’ensemble des annexes depuis le site internet de Natureparif.

Source : Angela Bolis, « En Ile-de-France, seul un emploi sur 1.000 œuvre à la protection de la biodiversité » actu-environnement.com, 5 juillet 2011

 

Laisser un commentaire