Dossier dette carbone : calculer la dette carbone des entreprises participant au Carbon Disclosure Project

Abonnement aux infos du site


Recevez gratuitement nos dernières
actualités par email.

Le Carbon Disclosure Project (CDP) se présente sous la forme d’une organisation à but non lucratif. Fondée en 2000 en Angleterre, ses fonds de fonctionnement sont principalement issus du sponsoring et des adhésions des entreprises (80% du capital). Cette démarche concerne tout type d’acteurs: individus, entreprises, villes, territoires, pays, ayant un impact direct ou indirect sur l’environnement.

Objectifs du CDP:

  • Contribuer à la construction d’une méthodologie commune de calcul des émissions de gaz à effet de serre (GES).
  • Inciter les entreprises à s’engager dans un processus de réduction des GES, de gestion durable de l’eau et d’actions pour lutter contre le changement climatique.
  • Intégrer ces notions au cœur des opérations et des politiques d’investissement des grandes entreprises mondiales.

Moyens:

  • Définir et classer le niveau de transparence des données fournies par l’entreprise concernant le défi du changement climatique via le Carbon Disclosure Leadership Index (CDLI).

Lafarge, Renault et Saint-Gobain figurent en tête du CDLI France 2010 (ordre alphabétique).

  • Mesurer et classer les performances des entreprises concernant la réduction des émissions de GES via le Carbon Performance Leadership Index (CPLI).
  • Rendre public l’ensemble des analyses réalisées.

Groupe Steria, Lafarge et Renault figurent en tête du CPLI France 2010 (ordre alphabétique).

Les entreprises sont notées au CPLI seulement si la note de transparence est supérieure ou égale à 50%. Le classement des entreprises se fait selon 2 échelles : A et B.

Méthodologie:

Le CDP propose aux 500 entreprises les plus importantes en termes de capitalisation boursière au niveau mondial de remplir un questionnaire détaillé sur les actions qu’elles mènent en faveur de la réduction de leurs impacts liés au changement climatique.

Les données sont fournies et calculées par chaque entreprise participante au CDP, ces dernières pouvant décider de rendre publique une partie ou l’ensemble des données, voire même de les garder confidentielles.

De nombreux outils ont été développés par le CDP pour aider à la comptabilisation des émissions de GES selon une même matrice. Les outils mis à disposition sont spécifiques à des secteurs ou des thématiques précises (carbone, eau, logistique… ; disponibles sur le site de CDP)

Le rapport CDP est publié chaque année : il inclut une analyse approfondie des changements (progressions, reculs) afin d’identifier les meilleurs élèves en la matière. Le rapport CDP 2010 sur les entreprises françaises du SBF250 a été réalisé pour le compte de 534 investisseurs institutionnels. Ce document a été réalisé par Deloitte et soutenu par le crédit Agricole S.A. Il est paru en novembre 2010.

Le CDP a développé 3 niveaux de comptabilisation des émissions de GES qui se présentent de la manière suivante:

  • Rang 1 (Scope 1): émissions de GES directes, liées aux installations et équipements détenus par l’entreprise.
  • Rang 2 (Scope 2): émissions indirectes liées aux achats d’électricité et de chaleur.
  • Rang 3 (Scope 3): émissions indirectes liées à l’activité de l’entreprise (déplacements des salariés domicile – travail, déplacements professionnels, traitements des déchets, etc.).

Méthode de calcul du CDP

Le CDP travaille sur la base de la confiance et de la transparence des participants, dans un intérêt commun, à travers une dynamique progressive. Les entreprises participantes calculent leur émissions de CO², soit en fonction d’outils développés en interne (ex. Bouygues et l’outil CarbonEco), soit à l’aide d’outils pré-existants (ex. la méthode Bilan Carbone).

Online Response System (ORS) est un outil en ligne destiné à accueillir les informations fournies par les participants en réponse aux questions posées. Des guides et des annexes spécifiques sont également mis à disposition par le CDP pour aider les entreprises visées à remplir le questionnaire.

Le mode de calcul du CDLI et le CPLI est composé en 3 catégories (Management, Risques et Opportunités, et Émissions) contenant chacune des sous catégories permettant d’analyser les réponses  en fonction de la qualité, de la pertinence et de la précision des informations fournies par les entreprises participantes (voir la Figure 1).

METHODE DE CALCUL DU CDLI ET CPLI PAR LE CDP
DISCLOSURE DENOMINATEUR PERFORMANCE DENOMINATEUR
MIN MAX MIN MAX
MANAGEMENT
Gouvernance 2 4 5 5
Stratégie 5 11 9 9
Objectif et initiatives 7,5 14 7 8
Communications 1 1 3 3
RISQUES ET OPPORTUNITES
Risques liés au changement climatique 30 36 0 9
Opportunités lies au changement climatique 30 36 0 9
EMISSIONS
Émissions méthodologie 3 4 0 0
Émissions données 33 36 7 7
Rang 1 analyse 1 2 0 0
Rang 2 analyse 1 2 0 0
Rang 2 Contractuel 1,5 2,5 0 0
Énergies 4,5 4,5 0 0
Émissions performances 5,5 9,5 9 10
Émissions suivi 2 8 1 1
Rang 3 13,5 16,5 5 5
TOTAL 140,5 187 46 66

Figure 1 : Principes de calcul du Carbon Disclosure Project (source : CDP)

Le résultat est donné en pourcentage, en fonction du nombre de points obtenus et du nombre de points total optimal.

Entreprises du CAC 40 concernées en 2010 et 2011

Le tableau 1, ci-dessous, propose une synthèse des différentes informations sur la politique de communication des entreprises sur le thème de la réduction des émissions GES.

Faits marquants:

  • EADS a divulgué ses émissions de CO² en 2010 et non en 2011;
  • MICHELIN n’a pas répondu en 2010, a répondu en 2011, sans divulgation des résultats;
  • ESSILOR a répondu au CDP 2010 et 2011, en refusant de divulguer les résultats;
  • PPR n’avait pas communiqué les résultats en 2010, en 2011, l’entreprise publie les résultats;
  • PUBLICIS avait des résultats publics en 2010, ceux de 2011 restent confidentiels;
  • SUEZ ENVIRONNEMENT n’a pas communiqué ces résultats en 2010 et en 2011.

Les tableaux 1 et 2 ci-dessous synthétisent les résultats du CDP 2010 et 2011 (participation, transparence, émissions de GES 2010 et 2011) pour les entreprises du CAC 40 ainsi que le calcul des émissions de GES cumulées sur la même période. Cette accumulation des émissions de GES n’est jamais prise en compte par les entreprises, les comptes étant remis à zéro chaque année fiscale.

Tableau 1 : Participation et transparence des entreprises du CAC 40 – CDP 2010 et 2011 (Source: CDP Europe 300 report 2010 par Deloitte et CDP Europe 300 report 2011 par AXA)

PATICIPATION TRANSPARENCE RANG Observations sur les émissions GES
2010 2011 2010 2011 2011
ENTREPRISES CAC 40* 1 2 3
ACCOR OUI OUI OUI OUI X X X Rang 3 non chiffré en 2010
AIR LIQUIDE OUI OUI OUI OUI X X X
ALCATEL – LUCENT OUI OUI OUI OUI X X X
ALSTOM OUI OUI OUI OUI X X X
ARCELOR MITTAL OUI OUI OUI OUI X X NC Rang 3 chiffré en 2010
AXA OUI OUI OUI OUI X X X
BNP PARIBAS OUI OUI OUI OUI X X X
BOUYGUES OUI OUI NON OUI NC NC X Rang 3 non chiffré en 2010
CAPGEMINI OUI OUI OUI OUI X X X
CARREFOUR OUI OUI OUI OUI X X X
CREDIT AGRICOLE OUI OUI OUI OUI X X X Rang 3 supérieur aux rangs 1 et 2
DANONE OUI OUI OUI OUI X X X Rang 3 supérieur aux rangs 1 et 2
EADS OUI OUI OUI OUI NC NC NC Chiffrés en 2010
EDF OUI OUI OUI OUI X X X
ESSILOR OUI OUI NON NON NP NP NP Non public en 2010
FRANCE TELECOM OUI OUI OUI OUI X X X
GDF SUEZ OUI OUI OUI OUI X X X Rang 3 supérieur aux rangs 1 et 2
LAFARGE OUI OUI OUI OUI X X X
L’OREAL OUI OUI OUI OUI X X X Rang 3 supérieur aux rangs 1 et 2
LVMH OUI OUI OUI OUI X X X Rang 3 supérieur aux rangs 1 et 2
MICHELIN NON OUI / NON Non public en 2011
PERNOT RICARD OUI OUI OUI OUI X X X Rang 3 supérieur aux rangs 1 et 2
PSA PEUGEOT CITROEN OUI OUI OUI OUI X X X Rang 3 supérieur aux rangs 1 et 2
PPR NON OUI / OUI X X X Pas de réponse en 2010
PUBLICIS OUI OUI OUI OUI NC NC NC Chiffré en 2010
RENAULT OUI OUI OUI OUI X X X Rang 3 supérieur aux rangs 1 et 2
SAINTGOBAIN OUI OUI OUI OUI X X X
SAFRAN NON OUI / OUI X X X Pas de réponse en 2010
SANOFI OUI OUI NON OUI X X NP Non public en 2010
SCHNEIDER ELECTRIC OUI OUI X OUI X X X Rang 3 non chiffré en 2010
SOCIETE GENERALE OUI OUI X OUI X X X
ST Microelectronics OUI OUI X OUI X X X
SUEZ ENVIRONNEMENT OUI OUI NON NON NP NP NP Non public en 2010
TECHNIP NON OUI / OUI X X X Pas de réponse en 2010
TOTAL OUI OUI OUI OUI X X X Rang 3 supérieur aux rangs 1 et 2
UNIBAIL RODAMCO OUI OUI OUI OUI X X X Rang 3 non chiffré en 2010
VALLOUREC OUI OUI OUI OUI X X X
VEOLIA ENVIRONNEMENT OUI OUI OUI OUI X X X
VINCI OUI OUI OUI OUI X X X Rang 3 supérieur aux rangs 1 et 2
VIVENDI OUI OUI OUI OUI X X X
LEGENDE * entreprises CAC 40 recensées en septembre 2011
ENTREPRISES CAC 40 L’entreprise n’a pas répondu ou n’a pas souhaité diffuser ces données au CDP 2010 et/ou CDP 2011
NC Résultat Non Communiqué
NP Donnée Non Publique
Type 3 supérieur à 1 et 2 Les tonnes équivalentes CO² des émissions type 3 sont supérieures aux émissions type 1 et/ou 2
Émissions GES type 1 Émissions directes liées aux équipements et infrastructures appartenant à l’entreprise
Émissions GES type 2 Émissions indirectes aux achats d’électricité et de chaleur
Émissions GES type 3 Émissions indirectes liées à l’activité (déplacement salariés, gestion déchets…)

Tableau 2 : Calcul des émissions de GES accumulées (2010-11) des entreprises du CAC 40 participant au CDP

Emissions GES 2010 Emissions GES 2011 Cumul des émissions GES 2010-2011
ENTREPRISES CAC 40
ACCOR 1 933 011 2 039 545 3 972 556
AIR LIQUIDE 17 083 000 10 475 000 27 558 000
ALCATEL – LUCENT 882 039 722 210 1 604 249
ALSTOM 433 000 454 000 887 000
ARCELOR MITTAL 166 116 000 184 825 000 350 941 000
AXA 479 519 245 701 725 220
BNP PARIBAS 477 232 535 515 1 012 747
BOUYGUES NC NC NC
CAPGEMINI 200 927 148 515 349 442
CARREFOUR 5 401 590 4 306 000 9 707 590
CREDIT AGRICOLE 77 525 10 613 88 138
DANONE 3 502 627 1 329 924 4 832 551
EADS NC NC NC
EDF 78 683 633 81 246 570 159 930 203
ESSILOR NC NC NC
FRANCE TELECOM 1 681 458 1 467 681 3 149 139
GDF SUEZ 263 653 998 112 565 205 376 219 203
LAFARGE 106 731 379 104 663 099 211 394 478
L’OREAL 5 578 677 195 016 5 773 693
LVMH 593 351 304 782 898 133
MICHELIN NC NC NC
PERNOT RICARD 2 706 786 358 676 3 065 462
PSA PEUGEOT CITROEN 61 114 814 1 017 901 62 132 715
PPR NC 197 792 NC
PUBLICIS 347 203 NC NC
RENAULT 66 167 903 1 251 518 67 419 421
SAINTGOBAIN 16 437 635 18 700 000 35 137 635
SAFRAN NC 323 711 NC
SANOFI NC 1 040 566 NC
SCHNEIDER ELECTRIC 477 647 472 300 949 947
SOCIETE GENERALE 368 449 201 558 570 007
ST MICROELECTRONICS 1 215 295 14 407 321 15 622 616
SUEZ ENVIRONNEMENT NC NC NC
TECHNIP NC 256 626 NC
TOTAL 651 300 000 57 000 000 708 300 000
UNIBAIL RODAMCO 117 369 117 902 235 271
VALLOUREC 1 990 518 941 454 2 931 972
VEOLIA ENVIRONNEMENT 50 648 220 42 062 780 92 711 000
VINCI 15 225 300 2 150 000 17 375 300
VIVENDI 254 824 296 901 551 725

Comment calculer la dette carbone de ces entreprises ?

Nous avons cherché à quantifier la dette (externalités) carbone des années 2010 et 2011 des entreprises du CAC 40 pour l’ensemble de leurs chaines de valeur (Rangs 1, 2 et 3). Ne souhaitant pas sélectionner un prix de la tonne équivalente CO2 biaisé, nous avons préféré utiliser deux options de prix : celle du marché européen au 1er janvier 2011 (BlueNext) et celle du prix utilisé par PUMA dans son rapport « 2011 Sustainability Profit & Loss » ; cela sans prendre en compte dans le calcul leurs quotas d’émissions alloués.

Le Tableau 3 présente la dette carbone pour les années 2010 et 2011 séparément. Le Tableau 4 présente la dette carbone des émissions de GES cumulées.

Tableau 3 : calcul des dettes (externalités) carbone 2010 et 2011 des entreprises du CAC 40 selon deux scénarios de prix de la tonne équivalent CO2

Emissions GES 2010 Emissions GES 2011 2010 2011
14,13€ T CO2 eq. (BlueNext Janvier 2011) 66€ T CO2 eq.   (PUMA 2011 sustainability profit & loss) 14,13€ T CO2 eq. (BlueNext Janvier 2011) 66€ T CO2 eq.   (PUMA 2011 sustainability profit & loss)
ENTREPRISES CAC 40
ACCOR 1 933 011 2 039 545 27 313 445 € 127 578 726 € 28 818 771 € 134 609 970 €
AIR LIQUIDE 17 083 000 10 475 000 241 382 790 € 1 127 478 000 € 148 011 750 € 691 350 000 €
ALCATEL – LUCENT 882 039 722 210 12 463 211 € 58 214 574 € 10 204 827 € 47 665 860 €
ALSTOM 433 000 454 000 6 118 290 € 28 578 000 € 6 415 020 € 29 964 000 €
ARCELOR MITTAL 166 116 000 184 825 000 2 347 219 080€ 10 963 656 000€ 2 611 577 250€ 12 198 450 000€
AXA 479 519 245 701 6 775 603 € 31 648 254 € 3 471 755 € 16 216 266 €
BNP PARIBAS 477 232 535 515 6 743 288 € 31 497 312 € 7 566 827 € 35 343 990 €
BOUYGUES NC NC NC NC NC NC
CAPGEMINI 200 927 148 515 2 839 099 € 13 261 182 € 2 098 517 € 9 801 990 €
CARREFOUR 5 401 590 4 306 000 76 324 467 € 356 504 940 € 60 843 780 € 284 196 000 €
CREDIT AGRICOLE 77 525 10 613 1 095 428 € 5 116 650 € 149 962 € 700 458 €
DANONE 3 502 627 1 329 924 49 492 120 € 231 173 382 € 18 791 826 € 87 774 984 €
EADS NC NC NC NC NC NC
EDF 78 683 633 81 246 570 1 111 799 734€ 5 193 119 778€ 1 148 014 034€ 5 362 273 620€
ESSILOR NC NC NC NC NC NC
FRANCE TELECOM 1 681 458 1 467 681 23 759 002 € 110 976 228 € 20 738 333 € 96 866 946 €
GDF SUEZ 263 653 998 112 565 205 3 725 430 992€ 17 401 163 868€ 1 590 546 347€ 7 429 303 530€
LAFARGE 106 731 379 104 663 099 1 508 114 385€ 7 044 271 014 € 1 478 889 589€ 6 907 764 534€
L’OREAL 5 578 677 195 016 78 826 706 € 368 192 682 € 2 755 576 € 12 871 056 €
LVMH 593 351 304 782 8 384 050 € 39 161 166 € 4 306 570 € 20 115 612 €
MICHELIN NC NC NC NC NC NC
PERNOT RICARD 2 706 786 358 676 38 246 886 € 178 647 876 € 5 068 092 € 23 672 616 €
PSA PEUGEOT CITROEN 61 114 814 1 017 901 863 552 322 € 4 033 577 724 € 14 382 941 € 67 181 466 €
PPR NC 197 792 NC NC 2 794 801 € 13 054 272 €
PUBLICIS 347 203 NC 4 905 978 € 22 915 398 € NC NC
RENAULT 66 167 903 1 251 518 934 952 469 € 4 367 081 598 € 17 683 949 € 82 600 188 €
SAINTGOBAIN 16 437 635 18 700 000 232 263 783 € 1 084 883 910 € 264 231 000 € 1 234 200 000€
SAFRAN NC 323 711 NC NC 4 574 036 € 21 364 926 €
SANOFI NC 1 040 566 NC NC 14 703 198 € 68 677 356 €
SCHNEIDER ELECTRIC 477 647 472 300 6 749 152 € 31 524 702 € 6 673 599 € 31 171 800 €
SOCIETE GENERALE 368 449 201 558 5 206 184 € 24 317 634 € 2 848 015 € 13 302 828 €
ST MICROELECTRONICS 1 215 295 14 407 321 17 172 118 € 80 209 470 € 203 575 446 € 950 883 186 €
SUEZ ENVIRONNEMENT NC NC NC NC NC NC
TECHNIP NC 256 626 NC NC 3 626 125 € 16 937 316 €
TOTAL 651 300 000 57 000 000 9 202 869 000€ 3 762 000 000 € 805 410 000 € 3 762 000 000€
UNIBAIL RODAMCO 117 369 117 902 1 658 424 € 7 781 532 € 1 665 955 € 7 781 532 €
VALLOUREC 1 990 518 941 454 28 126 019 € 62 135 964 € 13 302 745 € 62 135 964 €
VEOLIA ENVIRONNEMENT 50 648 220 42 062 780 715 659 349 € 2 776 143 480 € 594 347 081 € 2 776 143 480€
VINCI 15 225 300 2 150 000 215 133 489 € 141 900 000 € 30 379 500 € 141 900 000 €
VIVENDI 254 824 296 901 3 600 663 € 19 595 466 € 4 195 211 € 19 595 466 €

Tableau 4 : calcul de la dette carbone cumulée des entreprises du CAC 40 selon deux scénarios de prix de la tonne équivalent CO2

Cumul des émissions GES 2010-2011 Dette cumulée 2010-11
14,13€ T CO2 eq. (BlueNext Janvier 2011) 66€ T CO2 eq.   (PUMA 2011 sustainability profit & loss)
ENTREPRISES CAC 40
ACCOR 3 972 556 56 132 216 € 262 188 696 €
AIR LIQUIDE 27 558 000 389 394 540 € 1 818 828 000 €
ALCATEL – LUCENT 1 604 249 22 668 038 € 105 880 434 €
ALSTOM 887 000 12 533 310 € 58 542 000 €
ARCELOR MITTAL 350 941 000 4 958 796 330 € 23 162 106 000 €
AXA 725 220 10 247 359 € 47 864 520 €
BNP PARIBAS 1 012 747 14 310 115 € 66 841 302 €
BOUYGUES NC NC NC
CAPGEMINI 349 442 4 937 615 € 23 063 172 €
CARREFOUR 9 707 590 137 168 247 € 640 700 940 €
CREDIT AGRICOLE 88 138 1 245 390 € 5 817 108 €
DANONE 4 832 551 68 283 946 € 318 948 366 €
EADS NC NC NC
EDF 159 930 203 2 259 813 768 € 10 555 393 398 €
ESSILOR NC NC NC
FRANCE TELECOM 3 149 139 44 497 334 € 207 843 174 €
GDF SUEZ 376 219 203 5 315 977 338 € 24 830 467 398 €
LAFARGE 211 394 478 2 987 003 974 € 13 952 035 548 €
L’OREAL 5 773 693 81 582 282 € 381 063 738 €
LVMH 898 133 12 690 619 € 59 276 778 €
MICHELIN NC NC NC
PERNOT RICARD 3 065 462 43 314 978 € 202 320 492 €
PSA PEUGEOT CITROEN 62 132 715 877 935 263 € 4 100 759 190 €
PPR NC NC NC
PUBLICIS NC NC NC
RENAULT 67 419 421 952 636 419 € 4 449 681 786 €
SAINTGOBAIN 35 137 635 496 494 783 € 2 319 083 910 €
SAFRAN NC NC NC
SANOFI NC NC NC
SCHNEIDER ELECTRIC 949 947 13 422 751 € 62 696 502 €
SOCIETE GENERALE 570 007 8 054 199 € 37 620 462 €
ST MICROELECTRONICS 15 622 616 220 747 564 € 1 031 092 656 €
SUEZ ENVIRONNEMENT NC NC NC
TECHNIP NC NC NC
TOTAL 708 300 000 10 008 279 000 € 46 747 800 000 €
UNIBAIL RODAMCO 235 271 3 324 379 € 15 527 886 €
VALLOUREC 2 931 972 41 428 764 € 193 510 152 €
VEOLIA ENVIRONNEMENT 92 711 000 1 310 006 430 € 6 118 926 000 €
VINCI 17 375 300 245 512 989 € 1 146 769 800 €
VIVENDI 551 725 7 795 874 € 36 413 850 €

Si les montants des dettes carbones peuvent s’avérer très importants pour certaines entreprises, il convient de souligner que :

  • elles n’ont pas toutes communiqué sur les émissions de GES de l’ensemble de leurs rangs, ce qui signifie une possible sous-estimation de la dette ;
  • les montants calculés dépendent en grande partie du prix de la tonne équivalent CO2 sélectionné ;
  • une partie de la dette carbone (rangs 2 et 3) est partagée avec d’autres acteurs de la chaîne de valeur.

En conclusion, les objectifs premiers de cette étude sont de montrer l’importance (a) d’une quantification exhaustive des émissions de GES, dans l’espace (rangs 1, 2 et 3) et dans le temps (cumul des émissions), et (b) d’inciter les entreprises à quantifier et divulguer les implications économiques de leurs externalités négatives sur autrui, à l’image des travaux pionniers de PUMA en 2011.

Sources d’information:

Laisser un commentaire