Benchmarking de la prise en compte des enjeux de biodiversité par les entreprises du CAC40

Abonnement aux infos du site


Recevez gratuitement nos dernières
actualités par email.

B&L Evolution vient de publier « un benchmarking poussé de la prise en compte des enjeux de biodiversité par les entreprises du CAC40, basé sur leur plus récent rapport RSE . Pour l’exécution de cette étude nous avons réalisé une grille d’analyse structurée autour de 8 thèmes : impacts sur la biodiversité, dépendances aux écosystèmes, périmètres de la démarche, formalisation de la stratégie biodiversité, outils mis en œuvre, pratiques d’innovation, législation et positionnement stratégique. Puis, nous avons passé au crible les démarches des entreprises du CAC 40 (composition été 2013) à l’aide de cette grille. C’est ainsi une notation de la performance de la politique biodiversité qui est proposée. Les résultats ont été regroupés par type d’activité afin de comparer les différentes démarches et d’identifier tant les entreprises ambitieuses que les marges de progrès.

Conclusions principales de cette étude :

D’une part, en fonction des secteurs d’activité, le niveau de prise en compte est inégal, malgré le fait que l’ensemble de l’économie impacte et dépend de la biodiversité. Les secteurs les plus avancés sont l’industrie agroalimentaire ainsi que le secteur des fabricants d’équipements électriques et électroniques.

Autre constat significatif : les entreprises du CAC40 n’abordent pas la biodiversité à l’aune de l’ensemble des risques associés. Ainsi, les impacts commencent à être appréhendés (30/40) plutôt que les dépendances de l’entreprise aux services écosystémiques (7/40). De plus, la biodiversité est prise en compte dans un périmètre restreint – réduit aux contours de l’activité de l’entreprise ; elle n’est que très rarement traitée avec une approche chaîne de valeur ou cycle de vie des produits/services. Ainsi, le sujet progresse doucement au sein du monde des affaires… »

Télécharger l’étude ici.

Laisser un commentaire