Trois rapports à lire : Patrimoine naturel de montagne, OGM aux Etats-Unis et réforme fiscale environnementale en Europe

Abonnement aux infos du site


Recevez gratuitement nos dernières
actualités par email.

Je souhaiterais mentionner la publication de 3 rapports :

1- « PATRIMOINE NATUREL DE LA MONTAGNE : Concilier protection et développement« , produit par 2 sénateurs, qui présente une synthèse intéressante des enjeux économique, sociaux et environnementaux des montagnes françaises, mais qui malheureusement est fondé sur une logique conservatrice. Le rapport passe ainsi totalement à coté d’une vision où le développement durable se construirait sur l’investissement et l’entretien de la biodiversité et des services écologiques (le « capital naturel »). Il est en effet plus question de contraintes et coûts d’opportunités liés à la non-exploitation de ressources (hydroélectricité, forêts).

2- « Genetically Engineered Crops in the United States » qui présente une analyse détaillée (et probablement honnête) de l’agriculture des OGM aux Etats-Unis et des bénéfices et coûts associés. On y parle notamment d’innovation, de l’évolution de leur usage par les agriculteurs, d’acceptance par les consommateurs, mais aussi de l’émergence de mauvaises herbes résistantes au « Glyphosate » et de leurs impacts sur les insectes.

3- « Study on Environmental Fiscal Reform Potential in 12 EU Member States« , étude réalisée pour la Commission Européenne, qui présente les résultats de modélisation de divers scénarios de nouvelles taxes environnementales dans les Etats de l’Union Européenne. A noter que l’une des priorités identifiées par l’ Annual Growth Survey (AGS) est la conception de taxes écologiques qui soutiennent la croissance, en particulier par le transfert de la pression fiscale, du travail vers la consommation, l’immobilier et les pollutions.

Laisser un commentaire